Ville de Cowansville
220, place Municipale
Cowansville (Québec) J2K 1T4
Téléphone: 450 263-0141
Télécopieur: 450 263-9357
hoteldeville@ville.cowansville.qc.ca
Nouvel horaire des bureaux municipaux
(à compter du 1er février 2021)
Lundi au jeudi : 8 h 30 à midi et de 13 h à 16 h 30
Vendredi : 8 h 30 à 13 h
En dehors des heures d'ouverture, pour une urgence majeure, faites le 450 263-0141, option 8.
Accès citoyen Nous joindre English
Coronavirus - État de la situation et directives spéciales

La Ville de Cowansville suit la situation de près. Un comité de mesures d'urgence se rencontre quotidiennement afin de prendre les meilleures décisions pour assurer la sécurité des citoyens.

Vous pouvez consulter nos mises à jour quotidiennes et autres informations dans notre section coronavirus.

Toute personne qui pense être atteinte du COVID-19 ou qui souhaite des renseignements à ce sujet est invitée à composer le 450 644-4545.

Matières organiques

Bac brun

Consultez le calendrier des collectes 2019 en cliquant ici. Si vous ne connaissez pas votre secteur, cliquez ici.

Consultez le guide pratique sur la collecte des matières organiques en cliquant ici

Pour savoir comment faire un sac en papier à partir de journaux pour votre petit bac de cuisine, cliquez ici

Quoi mettre dans le bac brun?

Le bac brun acceptera toute nourriture, crue ou cuite, fraîche ou avariée, incluant fruits et légumes, viandes, sauces, produits laitiers, poissons et fruits de mer. Votre bac brun acceptera aussi le papier et le carton, souillés ou non, ainsi que les papiers mouchoirs et essuie-tout qui n'ont pas été en contact avec un produit chimique (produit nettoyant, huile à moteur, peinture, etc.) 

Litière et excréments d'animaux : acceptés en vrac ou en sac de papier seulement, les sacs en plastique, même compostables, ne sont pas acceptés à la plateforme de compostage. 

Consultez la liste détaillée des articles acceptées et refusées dans le bac brun.

Politique gouvernementale

La Politique québécoise de gestion des matières résiduelles prescrit des objectifs à atteindre en lien avec les matières résiduelles pour les municipalités. Elle préconise la valorisation de 100 % des matières organiques d'ici 2020. Il sera donc bientôt impossible d'enfouir ces matières, sous peine de pénalités pour les municipalités. 

Pourquoi des bacs bruns si je fais déjà mon compostage domestique? 

Il faut voir le bac brun comme un complément au compostage domestique. L'expérience démontre que cette pratique ne permet pas de rejoindre l'ensemble des citoyens, ni de valoriser la totalité des matières organiques produites par un ménage. Ainsi, il n'est pas possible de mettre les viandes, poissons, produits gras et sucrés, papiers et cartons souillés d'aliments, ni les mauvaises herbes en graines dans un composteur domestique. La collecte porte à porte par le biais du bac brun demeure, à ce jour, la seule option permettant la valorisation de toutes les matières organiques.

Vers une collecte des déchets organiques carboneutre.

En collaboration avec la firme Cowanvilloise Essor Environnement, spécialisée en gestion environnementale, en adaptation aux changements climatiques et en développement durable, la municipalité a comptabilisé les émissions de GES liés à la collecte des résidus organiques. La compensation carbone nécessaire sera réalisée par une plantation locale d’arbres afin d’atteindre une collecte de résidus organiques carboneutre.

Afin d’embellir cette entrée de la ville, la municipalité a dû obtenir l’autorisation du ministère des Transports du Québec puisque la parcelle de terrain visée appartient à ce dernier.

 Ce sont donc 25 arbres qui devront être plantés annuellement par la municipalité. Ceci implique que les arbres plantés auront terminé de compenser les GES émis par la collecte après 70 ans de séquestration de carbone.

 Quelques faits et recommandations :

 •             Distance annuelle totale parcourue par la Ville de Cowansville pour effectuer la collecte des matières organiques : 17 543 km.

•             Le nombre d’arbres requis pour la compensation est évalué selon une vision d’accumulation du carbone sur 70 ans.

•             5 arbres de chaque essence devront être plantés, pour un total de 25 arbres annuellement.

•             Considérant les incertitudes méthodologiques et la réalité du terrain, le total des émissions à compenser est majoré de 10 % supplémentaires.

•             Compte tenu de l’emplacement, les espèces suivantes sont recommandées : caryer ovale, cerisier tardif, chêne rouge, noyer noir et peuplier deltoïde. Ces espèces permettront d’obtenir une bonne biodiversité, d’améliorer la capacité de support du secteur pour la faune aviaire et pour les papillons, d’augmenter l’esthétique du paysage, de planter des espèces qui sont maintenant plus rares à la suite de leur forte exploitation historique.